Month: November 2015

Planche #2 – Présentation

La bande des 4…

… et leur moyen de transport. J’ai essayé transcrire les traits principaux de leur personnalité comme de leur physique de l’époque, de manière plus ou moins “cartoonesque”.

Planche 2 - BD Pyénées

Qui sont Manu, Renaud, Arnaud et Raphaël ?

Une planche pour faire connaissance avec les 4 anti-héros de cette histoire. Les personnalités décrites sont assez proches de la réalité (à l’époque, du moins), de même que le physique.
Certains traits seront approfondis au cours du récit.

A noter que cette planche fait partie de celles qui seront intégralement refaites en numérique par la suite.

Première de couverture

Planche #1 – Mise en situation

Histoire de situer un peu le contexte, mais aussi divers éléments qui auront leur importance au fil du récit.

BD Pyrénées planche 1

Première planche de la BD “3 semaines dans les Pyrénées et alentours”.

Sur cette planche, tous les éléments ont un rapport avec les nombreux aléas qui ont parsemé nos vacances.
Si certains sont faciles à deviner, d’autres seront certainement plus obscurs…

Premiers balbutiements

Parce qu’il faut bien un premier billet sur un blog.

-Encore un blog BD ?
“Oui.”
-Mais c’est pas passé de mode ?
“Si, et alors ?”
-Mais tu n’avais pas un autre blog, avant ?
“Si, même plusieurs, que j’ai fini par abandonner, par manque de temps et de motivation.”
Là, c’est un peu différent : si les thèmes précédents étaient sur ma vie quotidienne aux USA et la cuisine/restaurants, ce nouveau blog est centré sur mes dessins.
Comme j’ai constaté que je tenais le rythme d’une planche par semaine, je m’autorise à penser que je peux continuer ce blog-ci un bon moment.
On verra ce qu’il en est à l’usage.

Galfi, c’est qui, c’est quoi ?

Indice : Galfi est un pseudonyme… mais pas que !

Bon, forcément, ça va paraître un peu schizo, mais Galfi est un pseudo qui remonte à mes années de lycée (fin des années 80/début des années 90). Mais c’est aussi le nom d’un de mes personnages récurrents que voici :
Galfi

Il est souvent le tortionnaire d’un autre de mes persos : Fabrice le morpion.
Fabrice le morpion

Vous pourrez les croiser sur quelques planches à l’occasion dans la rubrique appropriée.

Oui, mais toi, t’es qui ?

Juste un gars qui aime dessiner depuis son plus jeune âge, mais qui a dû, à plusieurs reprises et pour plusieurs raisons, arrêter et reprendre le dessin.
Pour faire simple, à la fin des années 80, je préférais jouer de la musique plutôt que de dessiner (je continuais quand même à gribouiller, mais avec moins d’assiduité). Et ça a duré encore 10-12 ans…
Puis, en 2001, pas mal de changements (boulot, vie de famille, déménagement…). Donc, moins de musique et encore moins de dessin.

Et puis j’ai fini par reprendre en octobre 2015, de façon plus sérieuse 🙂

3 Semaines dans les Pyrénées (et alentours)

L’histoire derrière l’histoire des Pyrénées…

Eté 1992 : avec 3 copains, on décide de partir à l’aventure. On pense faire le cirque de Gavarnie (Pyrénées), puis enchaîner avec une rando faite par l’un d’entre nous quelques années auparavant et ensuite, on avisera.
On part avec le minimum : une R14 en fin de vie, tentes, duvets, gamelles, cartes routières… et pas de GPS ou de portable, évidemment.

Et pendant ces 3 semaines de prétendues vacances, il nous est arrivé plus d’emmerdes que dans nos 4 vies réunies (on avait 18-20 ans à l’époque).
D’où l’idée de cette BD qui est largement et librement inspirée de cet épisode autobiographique.

Pourquoi si tard ?

En fait, il y a eu 2 tentatives avortées de donner vie à ce projet en 1994 et 1997. Mais ma passion pour la musique (je suis bassiste) a eu raison, temporairement, de mes aventures dessinées.
S’ensuivent, au début des années 2000, divers aléas qui m’éloignent du dessin.

Puis, en 2015, j’ai ouvert une page Facebook pour y poster mes archives, et je suis retombé sur mes vieilles planches de cette BD et j’ai donc relancé le projet en octobre 2015.

Sauf que cette fois-ci, si j’ai démarré avec les moyens du bord (feutre sur papier cartonné, couleurs avec Photoshop avec scan et nettoyage) pour les 18 premières pages, je suis passé au tout numérique fin décembre… Cela va m’obliger à reprendre intégralement les premières pages, et accessoirement à corriger des détails un peu partout, la beauté du numérique étant qu’on peut tout corriger n’importe quand).

Tu causes beaucoup !

C’est pas faux, mais ce sera probablement l’un des seuls billets non illustrés dans cette catégorie. Donc, pour commencer l’aventure, c’est par ici !

© 2018 Galfi

Theme by Anders NorenUp ↑