Month: August 2017

Planche #24 – Update – Retour à la voiture !

Pourquoi on décide de retourner à la voiture…

… sans poursuivre la randonnée comme prévu ?

Planche 24 - BD PyrénéesSi la chemise qui rétrécit et la tente déchirée relèvent de la fiction, les fringues trempées et le Butagaz à la ramasse sont une réalité.
Honnêtement, après la dizaine d’heures de marche de la veille, personne ne se sentait réellement de faire l’ascension du Pic du Taillon, qui plus est avec des habits trempés !
Bien que difficile à prendre, la décision a été unanime de rentrer à la voiture pour se poser un peu (le retour est conté dans la planche suivante).

Au passage :
– un exemple de randonnée suivant cet itinéraire.
– le Pic du Taillon (source) :

Pic du Taillon - Pyrénées

Les modifications effectuées par rapport à la version précédente (hormis les phylactères) :
– changement des décors,
– modification du sac-à-dos de Raphaël en case 6 (pas du tout conforme au modèle initial).

L’ancienne version de la planche :

Planche #23 – Update : nuit départ du refuge de Goriz.

Après une nuit courte dans nos duvets glacés…

… il est temps de repartir, après un petit déjeûner aussi froid que minimaliste.

 

Planche 23 - BD Pyrénées

Là encore, tout est parfaitement authentique, hormis la case 6. Et non, nos affaires n’ont pas eu le temps de sécher. Autant dire qu’on a réellement apprécié de se lever à 5 heures du mat’ pour avaler un café froid et enfiler des vêtements mouillés et raidis par le froid (les nuits sont souvent froides en montagne).

L’ancienne version de cette planche :

A partir de maintenant, je change donc la cadence, puisqu’il n’y a plus de refonte de planches, uniquement des corrections plus ou moins prononcées, jusqu’à la planche 35 ou 36 (nouvelle numérotation). Après quoi il restera la première de couverture et la page de garde et ce projet sera enfin bouclé !

Planche #22 – Et encore une histoire de sardines

Avec ce nouvel oubli, on il ne nous reste que 4 sardines…

… du coup, Raphaël se met en quête de sardines. Sauf qu’on est entourés d’Espagnols et qu’il ne parle pas un mot de cette langue !

Planche 22 BD PyrénéesA part la dernière case, tout le reste est authentique.
Par rapport à l’ancienne version, j’ai conservé l’expression de Rapha en case 4, mais tout le reste a été corrigé côté dessin. C’est également la toute première planche numérique, mais le trait était trop hésitant, d’où ma décision de la refaire.

A partir de maintenant, aucune planche ne sera refondue en intégralité, je me contenterais de rectifier les détails (décors, positions, etc…).

L’ancienne version :

Planche #21 – Des histoires de pet, de semoule et de sardines.

Si l’anecdote du pet est fictive, celle de la semoule est véridique…

… tout comme celle des sardines manquantes !

Planche 21 - BD PyrénéesLa tente qui explose est fortement inspirée de Tintin au Tibet, lorsque le capitaine Haddock éternue dans une petite tente, ce qui a pour effet de déchirer cette dernière (page 43) :
Tintin au Tibet - page 43

L’anecdote de la semoule a une explication simple : boîte de semoule en carton enfouie dans les vêtements dans un sac à dos dont le contenu est imbibé d’eau de pluie…
Et pour finir, oui, on a réellement oublié les sardines de la canadienne à la voiture ! C’était un petit peu décourageant, quand on est arrivés claqués au refuge avec comme seul projet de se poser enfin, de devoir nettoyer sac à dos et fringues et de se mettre en quête de sardines. Parce que, certes, on a bien logé à 4 avec nos sacs à dos dans la tente igloo, mais complètement tassés les uns sur les autres. Impossible d’imaginer passer une nuit dans ces conditions.

La version précédente de la planche ci-dessous :

———————

De nombreux détails ont été corrigés, entre la position de Manu en case 4, la déchirure de la tente (verticale et non horizontale)…

© 2018 Galfi

Theme by Anders NorenUp ↑