Month: March 2018

Et après ?

La BD 3 semaines dans les Pyrénées est terminée. Quelle est la suite ?

Initialement, je voyais ce projet comme un “one shot”, mais voilà : d’une part, je me suis attaché à mes personnages plus que je ne le pensais et d’autre part, je dispose d’un bonne base pour une nouvelle aventure sur le même principe (basée sur des faits réels), mais située cette fois-ci dans l’Ouest américain.
La seule différence est que nous ne sommes jamais allés tous les 4 ensemble aux USA.
Ce récit sera donc un peu plus fictif que le précédent.

J’ai déjà commencé à travailler sur ce nouveau projet, j’ai les grandes lignes du scénario, la liste des évènements divers et variés, le parcours à travers la Californie, l’Arizona et le Nevada… Je vais donc attaquer très prochainement le storyboard.

3 Semaines dans les Pyrénées – Projet terminé

Voilà, il m’aura fallu près de 3 ans…

…(33 mois exactement) pour enfin finaliser ce vieux projet.
Je n’ai pas retouché tout ce que j’avais prévu au départ, de peur de tomber dans le syndrome de la “BD sans fin”, où on refait les planches pour qu’elles correspondent aux progrès réalisés au fur et à mesure du projet. Après tout, il suffit de regarder les premiers Lucky Luke ou Astérix pour remarquer que le trait s’est affiné au cours du temps.

Voilà donc,  la BD est disponible en ligne à cette adresse.

Il n’est pas prévu actuellement de version papier (à part un tout petit tirage de quelques dizaines d’exemplaires à compte d’auteur), mais je reste ouvert aux propositions éventuelles en ce sens.

3 semaines dans les Pyrénées – La BD complète

Les aventures de 4 amis en vacances.

Résumé : en 1992, 4 amis décident de partir à l’aventure dans les Pyrénées.
Mais durant ces vacances, ils vont jouer de malchance et rencontrer une série de problèmes et d’incidents variés qui rendront ce périple plus fatiguant (et dangereux !) qu’autre chose.

Ce récit est très largement inspiré d’évènements réels qui ont été adaptés sous forme humoristique.
Bonne lecture !

© 2018 Galfi

Theme by Anders NorenUp ↑